Star Scrap
www.starscrap.org

TOME 0. Apocalypse locale ordinaire-moyenne

Chapitre 6. L’avènement impitoyable de la bicéphale polaire

Épisode 1. Approche théorique

L’effet des psychotropes synthétiques sur l’appareillage cognitif de Lupelas commence à se dissiper lorsqu’elle reçoit une nouvelle invitation à fêter avec ses collègues du croiseur Ambition. Elle accepte sans hésiter et, après un long trajet de transport en commun, se rend dans la salle de foire concupiscente « empruntée » par Bojory.

Lupelas perçoit deux des prémécaniciennes du vaisseau, Cyluna et Saneyn, qui continuent de faire la connaissance intime du groupe de Bojory. Elle rejoint plutôt deux amies manœuvrières, Marrpo et Tonzyon, dont la consommation de psychotropes synthétiques semble avancée. Lupelas entend rattraper ce déplorable retard dans la participation aux festivités. La Quartier-maître scientifique du vaisseau, Atavta, l’encourage sans réserve.

Atavta initie une discussion sur l’actualité.

— Atavta : Les systèmes de détection des colonies découvrirent un groupe de vaisseaux non identifiés qui explore la frontière de notre sphère d’influence.

— Lupelas : Le croiseur d’attaque L’Innommable revient...

L’appareillage moteur de Marrpo exprime un doute mesuré.

— Atavta : Une hypothèse qu’il faudra vérifier.

— Tonzyon : Lupelas, cesse tes incursions dans l’Histoire, exutoire à ton incessante insatisfaction d’assistante-préadministratrice. Tu vis dans l’ombre de ton ancêtre rêveuse peu charismatique à l’appareillage esthétique indistinctible du reste de son enveloppe corporelle et dépourvue du talent nécessaire pour se hisser au-delà de son éternel rôle de soutien. Seule la gloire artificielle de son anéantissement permit à Nontelas de devenir légendaire.

Lupelas n’accepterait pas que la manœuvrière ternisse les exploits héroïques de sa lointaine ascendante. Craignant toutefois que la situation devienne tendue, elle choisit de ne pas répondre, se rabattant sur la consommation excessive de psychotropes synthétiques.

Épisode 2. Approche empirique

La Quartier-maître scientifique du croiseur Ambition, Atavta, consulte les plus récentes données rendues disponibles par les systèmes de détection des colonies. Elles indiquent que le groupe de vaisseaux non identifiés approche du Secteur Proximus. Quartier-maître scientifique Atavta s’approprie l’hypothèse de Lupelas et en discute avec ses supérieures. Par une succession de concours de circonstances et d’interprétations émotives, l’hypothèse se transforme en théorie, puis en possibilité, puis en certitude. Affolée, Hexacrate Desaene convoque en urgence le Conseil des Six Consortiums.

Avant que les membres du conseil n’arrivent, Simsuda, Première conseillère de l’Hexacrate, entre dans la salle de réunion et se jette agressivement sur l’agente de sécurité la plus proche sans raison apparente. Celle-ci, encore traumatisée par son affectation précédente dans un quartier défavorisé et criminalisé, ne réagit pas. Première conseillère de l’Hexacrate Simsuda l’immobilise au sol. Son appareillage de communication émet quelques grognements contentés, puis elle se relève et se prépare à présider la réunion.

Les six Corpocrates, représentant chacune un consortium, prennent place dans la salle de réunion. Elles sont suivies de Capitaine Calagua, de la « Championne de l’espèce Émi et de l’Univers », Melloë, de la Générale Shains et de Hexacrate Desaene. La rencontre débute avec la présentation de Générale Schains. L’appareillage esthétique sévère et l’appareillage sensoriel résolu de la générale confèrent à son état de situation alarmiste la crédibilité dont son inexpérience la prive. Malgré l’appel à la rigueur de Championne Melloë et la réticence des Corpocrates à risquer leurs vaisseaux dans un conflit armé, la possibilité qu’une version désastreuse du Chapitre 3 se produise motive les Corpocrates à lancer la mobilisation générale.

Épisode 3. Approche physique

Capitaine Calagua révise les procédures de la mobilisation générale et réquisitionne ses pilotes.

Héritière de l’élégance naturelle et du sens de l’honneur de Gufran, Calagua dissimule l’identité de ses ancêtres déchues. La légende les dépeint désormais comme des créatures insaisissables et incapables de compassion.

Lorsque Gufran découvrit la déloyauté de Vinjia, elle la confronta :

— Gufran : Je crains que, fort malheureusement autant pour vous que pour moi puisque je continue à vous apprécier malgré votre trahison, vos contacts rapprochés avec Capitaine Korojy vous amenèrent à absorber, entre autres choses, sa décadence.

— Vinjia : Elle disposait de nombreux charmes qui vous font défaut, notamment pour les contacts rapprochés !

— Gufran : Par ses contacts rapprochés non seulement avec vous, mais avec l’espèce toute entière, elle se départit de sa bassesse. Elle consacra ensuite son talent, alors épuré, à s'élever au-dessus des autres.

— Vinjia : Absurdité ! Le dépit de la seconde place, ici comme ailleurs, embrume votre appareillage cognitif; l’atteinte me paraît irrémédiable.

Peu après cette dispute, Gufran quitta Vinjia sans rendre publiques les raisons motivant cette décision. Les membres de l’espèce Émi ne comprirent pas pourquoi l’éminente générale abandonnait subitement la somptueuse Vinjia et ce qu’elles croyaient être leur engendrée commune. Gufran débuta ensuite une relation de couple avec Lanrac, sa propre coengendrée. Cet événement, lors duquel elles déclarèrent « La déchéance biogénétique, un risque; la déchéance sociale, une certitude. », suscita des réactions défavorables.

Un message urgent de Générale Schains ramène Capitaine Calagua à des préoccupations plus pressantes : le groupe vaisseaux non identifiés entre à l’instant dans le Secteur Proximus.

Épisode 4. Approche interpersonnelle

Veshja se rend dans un quartier de la ville que les plus humbles délaissent. Les quelques rares éléments de l’appareillage esthétique appartenant à son ancêtre Vinjia, mal agencés avec un appareillage sensoriel à la fois trop court et trop large, inscrits dans une enveloppe corporelle mal proportionnée, suffisent quand même à la distinguer favorablement. La corpocrate tente de passer inaperçue. Son déguisement, caricature optimiste d’une pauvreté romancée, ne trompe pas même les plus limitées des créatures qu’elle croise sur son chemin.

Bojory accueille Veshja familièrement.

— Bojory : Notre passion deviendra, sans honte, publique.

— Veshja : Expliquez.

— Bojory : Cessez de feindre l’incompréhension; je deviendrai officière !

— Veshja : Quoi ?

— Bojory : Générale Schains constitue une unité de combat à partir de la descendance de Korojy... Vous devriez le savoir !

— Veshja : Cette décision ne résulte pas de mon initiative personnelle.

— Bojory : Alors pourquoi insistiez-vous pour me visiter à ce moment-ci ?

— Veshja : Je pars en mission. L’officière en charge du groupe de vaisseaux non identifiés contacta l’Hexacrate et exigea de rencontrer une délégation de notre espèce. Je servirai d’ambassadrice.

Bojory et Veshja passent de la conversation aux contacts rapprochés, aussi nombreux que bruyants. Si la qualité du cycle de récupération des créatures habitant les unités de logement avoisinantes s’en trouva défavorablement affectée, personne n’ose protester. Lors de ses échanges avec Veshja, Bojory génère une intensité véhémente, excessive—à la limite de la violence—qui lui permet de la dominer. La délinquante vindicative soumet ainsi aisément la puissante corpocrate et éveille en elle la convoitise pervertie de sa force brute.

Épisode 5. Approche politique

Hexacrate Desaene, Générale Schains, Championne Melloë et Capitaine Calagua rencontrent officiellement Corpocrate Veshja dans le croiseur Ambition avant son départ.

— Corpocrate Veshja : Hexacrate à bord !

— Générale Schains : État de situation.

— Quartier-maître à l’ingénierie Wexat : Croiseur Ambition, opérationnel.

— Capitaine Calagua : Escouade Glaive des tempêtes, opérationnelle.

— Générale Schains : Excellent.

— Hexacrate Desaene : Corpocrate Veshja, l’espèce Émi compte sur vous pour mener les négociations auprès des deux responsables du groupe de vaisseaux étrangers : Générale Kursache et Générale Dotcheset.

— Championne Melloë : Les vaisseaux appartiennent à une espèce inconnue à ce jour, l’espèce Dèra. Générale Kursache affirme que les membres de son espèce ne participèrent pas aux événements historiques impliquant le croiseur d’attaque L’Innommable. Elle se dit en mesure de « prouver logiquement cette proposition ».

— Générale Schains : Les négociations se dérouleront à un point de rendez-vous situé à la limite du Secteur Proximus. Générale Kursache s’engage à respecter les frontières de la zone d’influence de notre espèce durant les négociations.

— Hexacrate Desaene : Bien que le rapport de force puisse à ce moment-ci être qualifié de favorable, je vous enjoindrais, Corpocrate Veshja, à adopter une attitude de compromis.

Championne Melloë oriente son appareillage sensoriel vers Capitaine Calagua, puis vers Générale Schains, et constate que la valeur stratégique de cette position semble aussi leur échapper.

Corpocrate Veshja acquiesce néanmoins; l’Hexacrate et elle se comprennent.

Hexacrate Desaene, Générale Schains et Championne Melloë retournent dans le poste de commandement de l’astroport.

Capitaine Calagua prend place dans son astronef de combat.

— Corpocrate Veshja : Envol.

Le Quartier-maître au pilotage Cikron démarre le croiseur Ambition et le lance vers l’espace interplanétaire. Neuf astronefs de combat de l’escouade Glaive des tempêtes adoptent une formation d’escorte autour du croiseur Ambition. Le dixième astronef de combat, piloté par Saneyn, finit par rejoindre le groupe.

Fin du TOME 0, Chapitre 6

* Continuer la lecture vers le TOME 0, Chapitre 7

* Retour à la page de Star Scrap



© Richard Lapointe-Goupil (1996-2016)
Contact. starscrap@starscrap.org
starscrap.org est hébergé par IPOWER